Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 mai 2015 4 21 /05 /mai /2015 17:08
The Why Not

Les élèves de CM1-CM2 du Cours Fénelon qui, en décembre 2014, avait lancé leur journal rédigé en anglais, viennent de publier le deuxième numéro du 'Why Not'. Long de six pages et abondamment illustré, ce journal offre une vaste panoplie de textes sur:

l'aménagement du réfectoire;

les échanges linguistiques;

les élèves étrangers du Cours Fénelon;

Noël en Angleterre;

le carnaval du Mardi Gras;

le passage de l'école au collège;

les sports au collège;

les liens qui ont été établis avec deux écoles en Angleterre (The Marist School à Sunninghill et St Augustine's à Middlesbrough - pour plus de renseignements sur ces deux écoles, cliquez sur les liens ci-dessous).

La qualité de l'anglais écrit par ces jeunes élèves est exceptionnelle. Bravo ! J'espère qu'ils me garderont sur leur liste d'envoi !

Donald Lillistone

The Why Not
The Why Not
The Why Not
The Why Not

The Y5 and Y6 pupils at the Cours Fénelon who, in December 2014, launched their English language newspaper, have just published the second edition of 'The Why Not'. The newspaper, which is six pages long and lavishly illustrated, offers a wide range of texts about:

improving the refectory;

language exchanges;

the foreign pupils at the school;

Christmas in England;

the Shrove Tuesday carnival;

secondary transition;

sports in secondary school;

the links that have been established with two schools in England (The Marist School in Sunninghill and St Augustine's in Middlesbrough - for more information on these schools, click on the links above).

The quality of the English written by these young pupils is exceptional. Well done! I hope they will keep me on their mailing list!

Donald Lillistone

Repost 0
Published by european-marist-education
commenter cet article
12 mai 2015 2 12 /05 /mai /2015 08:57
Session La Neylière-Belley 2015

Plus de 80 adhérents de l'Association des Maristes en Education se sont réunis à Belley à la Maison Saint Anthelme les 26, 27, et 28 mars pour aborder le thème: Favoriser l'art de vivre dans les établissements maristes.

Un grand moment de partage, de joie de se retrouver, de réflexion, de prière.....comme lors de chacune de nos rencontres.

Voici un extrait du texte introductif de la session:

Des établissements maristes au style différent mais avec un patrimoine commun

Dans nos établissements maristes, nous sommes les dépositaires de la tradition éducative mariste. Malgré les différents styles de nos communautés éducatives liés à leur histoire, leur environnement social, spirituel, et culturel, nous avons reçu de la congrégation des Pères maristes ces talents que sont les caractérestiques de l'éducation mariste.

Elles conditionnent le vivre ensemble malgré la déclinaison propre à chacun de leur mise en oeuvre. Elles puisent leur source dans les attitudes de Marie dans les Evangiles:

Voir grand; former la personne; coller au réel; susciter le respect; rester soi-même; soigner l'ambiance; être solidaire.

Elles jouent un rôle normatif dans nos différents établissements et se traduisent par des projets éducatifs ou par une mise en oeuvre de la mission de l'école originale à chacun: elles pourraient se traduire par la transmission de l'exigence du travail bien fait, du goût de l'effort, du don gratuit, du sens du pardon, du devoir d'étancher les soifs de connaissances comme celles de spiritualité, de justice, de paix...

Notre manière de décliner leur mise en oeuvre croisée avec ce que nous sommes, ce qui nous tient à coeur, finit par constituer une sorte de matrice à partir de laquelle chaque membre de la communauté éducative jouera en toute liberté la partition qui est la sienne. L'ensemble instrumental qui en résulte influe sur chacun: c'est ainsi que ce n'est pas pareil d'aller chez les frères des écoles chrétiennes, chez les pallotins ou chez nos frères très proches, les salesiens, que chez les maristes.

De même, nous ne déclinons pas ces caractéristiques de la même façon que nous soyons à La Seyne, à Fénelon ou à Ollioules pourtant si proches!

Chacun donne malgré les difficultés son adhésion à tout un jeu de valeurs qui lui sont données et qu'il accepte de faire fructifier, ou non, pour le bien commun de tous. Ainsi le dehors influe sur le dedans, chaque établissement, chaque communauté éducative, malgré elle, dessine un 'modèle' pour l'élève de la manière dont il faut appréhender le monde: rôle du beau, rapport aux règles et hiérarchisation des fonctions, respect de l'autre, et accueil de la différence, valorisation du silence, rôle de la contemplation, soif de la découverte, place de la fraternité etc...

Nous sommes bien dans une démarche qui s'apparente à une certaine forme d'art de vivre, c'est-à-dire à une certaine conception du vivre ensemble fondée sur des exigences éducatives telles que les textes de référence peuvent nous les révéler.

Approfondir le faire réseau

Un réseau qui ne serait qu'une juxtaposition d'établissements n'a pas de sens et nous le savons bien. Les forums européens nous ont permis d'élargir l'espace de nos tentes tout en nous permettant d'approfondir ce qui fonde notre identité commune, notre relation avec les pères maristes et les communautés éducatives soeurs.

Aujourd'hui, comme lors des forums européens, nous allons vivre le défi de l'intelligence collective chère à la pédagogie ignatienne, nous allons apprendre les uns des autres pour guider et favoriser encore plus l'engagement. Nous partagerons nos visions, nos réalités pour essayer de faire toujours mieux réseau.

Marie Portelli

Moderatrice

Session La Neylière-Belley 2015
Session La Neylière-Belley 2015

More than 80 members of the Association of the Maristes en Education gathered in Belley at the Maison Saint Anthelme from 26 to 28 March in order to address the theme: Developing the way of life in Marist schools.

It was a great occasion for sharing, for reflecting and for praying.....as it always is at all of our meetings.

The following is an extract from the introductory text:

Marist schools with a different style but a common heritage

In our Marist schools, we are the custodians of the Marist educational tradition. In spite of the different styles of our educational communities, which are linked to their history and to their social, spiritual and cultural environment, we have received from the Marist Fathers the gifts that are the characteristics of Marist education.

These charcteristics determine how we live and work together even though they will be implemented in a way that is distinctive for each individual. They draw their inspiration from Mary's attitudes as seen in the Gospels:

Think big; nurture character; deal with reality; inspire respect; be yourself; watch the atmosphere; work with others.

They play a determining role in our schools and can be seen in the educational vision and in the implementation of each school's particular mission: they can be translated into reality through the transmission of the value of work well done, of the satisfaction of making an effort, of an understanding of forgiveness, of the need to quench the thirst for knowledge as well as for spirituality, justice, peace...

Our way of putting them into practice, combined with who we are, with what is fundamentally important to us, forms a sort of mould out of which every member of the educational community will freely play the part that is his or hers. The resultant whole affects everyone: and that is why being educated by the Brothers of the Christian schools, by the Pallottines, or by our very close brothers, the Salesians, is not the same as being educated by the Marists.

Likewise, we do not put these characteristics into practice in exactly the same way at the ISM in La Seyne, at the Cours Fénelon or at Ollioules, despite their close proximity!

In spite of the difficulties, everyone accepts a given set of values that he or she makes bear fruit, or not, for the common good of all. In this way, the external influences the internal. Each school, each educational community, in spite of itself, devises a 'model' for pupils of the way in which the world is to be understood: the importance of beauty, the relationship to rules and hierarchies, respect for others, welcoming difference, the value of silence, the role of contemplation, the thirst for discovery, the importance of fraternity etc...

We are well and truly in an undertaking that can be likened to a certain way of life, that is to say a certain idea of how we live and work together based upon the educational requirements that the textes de référence (a publication prepared by the Maristes en Education which brings together a wide range of Marist texts) can reveal to us.

Deepening the network

We know only too well that a network that was no more than a collection of schools would have no meaning. The European forums have enabled us to widen the space of our tents whilst deepening what underpins our common identity, our relationship with the Marist Fathers and our sister educational communities.

Today, as at the European forums, we are going to take up the challenge of collective intelligence that is dear to Ignatian pedagogy. We are going to learn from each other in order to guide and develop further our commitment. We shall share our visions and our realities in order to try to make our network even better.

Marie Portelli

Moderator

Repost 0
Published by european-marist-education
commenter cet article
7 mai 2015 4 07 /05 /mai /2015 07:52
Marist Ethos Worshop /.../ Atelier sur l'Ethos Mariste

Chanel College and St Mary's College, Dundalk, have held a Marist Ethos morning in Chanel College. 62 transition year students attended and the workshop was facilitated by the two Chanel chaplains, Ms Jackie Whelan and Fr John O'Gara sm. It was in the form of experiential learning and the students, among many other matters relating to Marist Ethos, discussed what it is that makes Marist schools that bit different. This was the first time such a worshop has been held and it will be repeated next year.

Jimmy McElroy sm

Marist Ethos Worshop /.../ Atelier sur l'Ethos Mariste
Marist Ethos Worshop /.../ Atelier sur l'Ethos Mariste
Marist Ethos Worshop /.../ Atelier sur l'Ethos Mariste

Chanel College et St Mary's College à Dundalk ont travaillé ensemble pour organiser un atelier sur l'ethos mariste. 62 élèves de seconde ont participé à cet atelier qui a été animé par les deux aumôniers du Chanel College, Mme Jackie Whelan et le père John O'Gara sm. L'atelier a été basé sur l'apprentissage expérientiel. Les élèves ont examiné un grand nombre de points concernant l'ethos mariste et, en particulier, ce qui fait la spécificité des établissements scolaires maristes. C'est la première fois que les deux écoles ont organisé un tel atelier qui dont il y aura une deuxième édition l'année prochaine.

Jimmy McElroy sm

Repost 0
Published by european-marist-education
commenter cet article
5 mai 2015 2 05 /05 /mai /2015 07:56
Sunninghill - Toulon exchange /.../ Échange Sunninghill - Toulon

Sun and blue skies were not what a group of girls and their teachers from the South of France expected for a week in England, but that's exactly what they got last week! A group of Year 9 and 10 pupils have just spent a week hosting French Marist girls from our partner school in Toulon. This is the first exchange trip between our two schools and was a huge success, and not just because of the glorious weather. The girls attended lessons with their exchange partners and also went on day trips to London and Windsor.

Rebecca Beckh

For further information, click on the link below.

Le soleil, dans un ciel bleu, était au rendez-vous lors de la visite en Angleterre des élèves maristes françaises et de leurs professeurs du Cours Fénelon à Toulon. Les jeunes françaises ont été accueillies pendant une semaine par un groupe de nos élèves de quatrième et de troisième. Ce premier échange entre nos deux écoles a été un grand succès, et non seulement à cause du temps magnifique. Les élèves ont suivi les cours de leurs partenaires et ont fait des excursions à Londres et à Windsor.

Rebecca Beckh

Pour en savoir plus, cliquez sur le lien ci-dessus.

Repost 0
Published by european-marist-education
commenter cet article
28 avril 2015 2 28 /04 /avril /2015 08:31
90th anniversary preparations of SMC in Blackburn /.../ Les préparatifs du 90° anniversaire du SMC à Blackburn

St Mary's College will celebrate its 90th anniversary later this year. The College was founded in 1925 as a boys' Grammar School. It became a co-educational Sixth Form College in 1978. In order to mark the occasion, the College is planning a number of events, and it has teamed up with the education charity Future First in order to reconnect with its former students. The aim is that the College should be supported by a thriving, engaged alumni community.

For further information, click on the link below.

90th anniversary preparations of SMC in Blackburn /.../ Les préparatifs du 90° anniversaire du SMC à Blackburn
90th anniversary preparations of SMC in Blackburn /.../ Les préparatifs du 90° anniversaire du SMC à Blackburn90th anniversary preparations of SMC in Blackburn /.../ Les préparatifs du 90° anniversaire du SMC à Blackburn
90th anniversary preparations of SMC in Blackburn /.../ Les préparatifs du 90° anniversaire du SMC à Blackburn

St Mary's College à Blackburn fêtera sa 90° anniversaire plus tard dans l'année. St Mary's a été fondé en 1925 comme boys' Grammar School (école secondaire sélective pour garçons). En 1978, suivant une réorganisation locale, l'école a été transformée en un lycée mixte. Pour célébrer l'anniversaire, le lycée compte organiser un certain nombre d'événements et a fait équipe avec Future First (association philanthropique à finalité éducative) afin de pouvoir à nouveau établir le contact avec ses anciens élèves. Le but est de créer une association d'anciens élèves dynamique et engagée pour soutenir le lycée.

Pour en savoir plus, cliquez sur le lien ci-dessus.

Repost 0
Published by european-marist-education
commenter cet article
24 avril 2015 5 24 /04 /avril /2015 08:41
Rénovation de la chapelle de l'ISM à La Seyne sur mer /.../ Renovation of the chapel at ISM in La Seyne sur mer

Jeudi 23 avril, une journée à marquer d'une (première) pierre blanche pour la chapelle de l'Institution Sainte Marie à La Seyne sur mer.

Ce matin a eu lieu la signature des premiers marchés portant sur sa rénovation. Etaient présents le président et la trésorière de l'Association Immobilière Provençale, Jean-Noël Pintard, et Nadine Ruault, le représentant de l'établissement scolaire, Yves Faure, les architectes chargés du suivi des travaux, Michel Lieutaud et son collaborateur Antoine Casteigne ainsi que les différents intervenants choisis pour leur savoir faire.

Cet édifice, dont l'histoire est intrinsèquement liée à celle des Pères maristes en région toulonnaise, a été inauguré en 1863. Il avait besoin d'un bon coup de jeune. Nombreux sont les corps de métier, chauffagistes, électriciens, peintres, menuisiers, maçons, plombiers,... qui vont maintenant se succéder en choeur.

Le montant de l'ensemble des travaux étant fort conséquent, la rénovation de la chapelle est scindée en deux phases. L'A.I.P. a fait appel à la Fondation du Patrimoine qui a ouvert une souscription et participe également au financement. L'appel aux dons est ouvert sur leur site Internet. De généreux donateurs, parmi les anciens élèves de l'établissement scolaire, se sont d'ores et déjà manifestés. Qu'ils en soient remerciés.

Une année scolaire sera sans doute nécessaire pour que la chapelle de l'Institution retrouve sa superbe. Rendez-vous en 2016 pour son inauguration.

Jacques Bouteille

Rénovation de la chapelle de l'ISM à La Seyne sur mer /.../ Renovation of the chapel at ISM in La Seyne sur mer
Rénovation de la chapelle de l'ISM à La Seyne sur mer /.../ Renovation of the chapel at ISM in La Seyne sur mer

Thursday 23 April, a day to go down as a (first new) milestone for the chapel at the Institution Sainte Marie in La Seyne sur mer.

This morning the initial contracts for its renovation were signed. Those present were the chairman and treasurer of the Association Immobilière Provençale (the association that owns the buildings - A.I.P.), Jean-Noël Pintard and Nadine Ruault, the school's representative, Yves Faure, the architects responsible for overseeing the work, Michel Lieutard and his associate Antoine Casteigne, as well as those chosen for their particular expertise.

The building, whose history is intrinsically linked to that of the Marist Fathers in the Touon area, was inaugurated in 1863. It needs to be brightened up. There will now be a succession of numerous craftsmen working together, heating engineers, electricians, painters, joiners, masons, plumbers...

The renovation of the chapel has been split into two phases, as the total cost of the work is considerable. The A.I.P. has appealed to the Fondation du Patrimoine (the French Heritage Foundation), which has opened a subscription and is making a contribution to the funding. The appeal for donations has been opened on their website. Generous donors, former pupils of the school, have already come forward. We are very grateful to them.

It will no doubt take a school year for the chapel to regain its former glory. So, 2016 will see its grand re-opening.

Jacques Bouteille

Repost 0
Published by european-marist-education
commenter cet article
20 avril 2015 1 20 /04 /avril /2015 08:36
50° anniversaire de l'ESJ à La Cordeille /.../ 50th anniverary of ESJ at La Cordeille
50° anniversaire de l'ESJ à La Cordeille /.../ 50th anniverary of ESJ at La Cordeille

Un beau moment de partage, le samedi 21 mars 2015: le 50° anniversaire de l'ESJ à La Cordeille.

Ce fut un temps d'hommage et de mémoire, mais aussi l'occasion de montrer la vitalité, la créativité, l'espérance pour les jeunes et la foi dans leur mission qui anime les acteurs d'aujourd'hui!

Pour en savoir plus, cliquez sur le lien ci-dessous:

50° anniversaire de l'ESJ à La Cordeille /.../ 50th anniverary of ESJ at La Cordeille

It was a beautiful moment of shared experiences, the 21st March 2015: the 50th anniversary of ESJ at La Cordeille.

It was a time for paying tribute and for recollection, but also the opportunity to demonstrate the vitality, creativity and hope for our young people and the faith in their mission that inspires all who are involved today!

If you would like to know more, click on the link above.

Repost 0
Published by european-marist-education
commenter cet article
15 avril 2015 3 15 /04 /avril /2015 09:20
Das Wahlfach Bienenkunde am Maristengymnasium /.../ L'apiculture à Fürstenzell /.../ Bee-keeping in Fürstenzell

Chers amis/Dear Friends

L'article qui suit est un extrait d'un texte rédigé par le Maristengymnasium dans le cadre d'un concours en Allemagne.

The following article is an extract from a text prepared by the Maristengymnasium as part of a competition in Germany.

Seit sieben Jahren betreue ich, Karin Hölzlwimmer, am Maristengymnasium in Fürstenzell unsere hauseigene Schulimkerei im Rahmen des Wahlfachs Bienenkunde (Klassen 5-12) und des Projektseminars für die Oberstufe ,,Herstellen und Vermarkten von Bienenprodukten'' und den extra angelegten Wildblumenhang. Unterstützt werde ich dabei von meinen Biologiekollegen Frau Helgard Gillitzer und Herrn Klaus Brunhuber. Derzeit sind 28 Schüler aller Jahrgangsstufen aktiv an der Gestaltung des Kurses beteiligt.

Herausragend von allen Aktivitäten rund ums Bienenjahr ist die Tatsache, dass drei Schüler unseres Kurses den Landkreis auf internationalem Niveau beim Internationalen Jungimkerwettbewerb IMYB sehr erfolgreich in den vergangenen Jahren vertraten und in beiden vergangenen Jahren den Vize-Weltmeisterschaft für Deutschland erkämpften.

Mehrere Schüler des Wahlfachs Bienenkunde haben sogar schon eigene Bienenvölker privat zu Hause im Garten stehen und betreuen sie fachgerecht unter meiner Anleitung.

Nachhaltiges Arbeiten steht bei uns hoch im Kurs: Bienen können ohne genügendes Trachtangebot nicht überleben. Deshalb legten wir vor Jahren einen wunderschönen Wildblumenhang unter fachkundiger Betreuung von Frau Gillitzer an.

Im Rahmen eines Stationentrainings zur Honigbiene gewinnen die Schüler ihr theoretisches Wissen zur Geschichte der Imkerei und zum Leben der Bienen, erlangen Kenntnisse in Bienenpflanzenkunde und Honigkunde und erfahren beim Mikroskopieren genaueres zur Anatomie der Bienen.

Da wir die Rähmchen selber machen, kennen sich die Schüler auch gut mit den Imkerwerkzeugen und deren Herstellung aus.

Die Produkte verkaufen wir vor Weihnachten in der Schule und am Weihnachtsmarkt in Bad Höhenstadt.

Gerade beginnt das neue Bienenjahr wieder von vorne! Letzte Woche war es unsere erste Tätigkeit, im und am Bienenhaus für Ordnung und Sauberkeit zu sorgen, damit wir wieder kraftvoll mit unseren derzeit 6 Bienenvölkeren arbeiten können.

Karin Hölzlwimmer

Das Wahlfach Bienenkunde am Maristengymnasium /.../ L'apiculture à Fürstenzell /.../ Bee-keeping in Fürstenzell
Das Wahlfach Bienenkunde am Maristengymnasium /.../ L'apiculture à Fürstenzell /.../ Bee-keeping in Fürstenzell

Depuis sept ans je suis chargée du rucher au Maristengymnasium à Fürstenzell dans le cadre d'un cours facultatif sur l'apiculture (de la sixième à la première). Je suis également chargée du projet intitulé 'Fabrication et marketing des produits de la ruche' (terminale) et d'un jardin de fleurs sauvages spécialement conçu à cet effet. Je suis soutenue dans ce rôle par mes collègues du département de biologie, Mme Helgard Gillitzer et M Klaus Brunhuber. Il y a actuellement 28 élèves de toutes les classes d'âge qui participent à ce cours.

Ce qui est particulièrement remarquable, c'est qu'au cours des années précédentes trois de nos élèves ont représenté notre Landkreis (équivalent allemand d'un département) avec beaucoup de succès à la Rencontre Internationale des Jeunes Apiculteurs, et ces deux dernières années ils ont remporté pour l'Allemagne le titre de Vice-Champion du Monde.

Plusieurs de nos élèves ont chez eux dans le jardin leur propre colonie d'abeilles dont ils s'occupent sous mon contrôle.

Le développement durable est au coeur de notre cours: les abeilles ne peuvent pas survivre sans beaucoup de nectar. Voilà pourquoi nous avons établi, sous l'oeil expert de Mme Gillitzer, un beau jardin de fleurs sauvages.

En participant à ce cours, les élèves peuvent acquérir des connaissances théoriques sur l'histoire de l'apiculture et sur la vie des abeilles. Ils étudient également la botanie par rapport aux abeilles et apprennent qui achète le miel. En même temps, grâce à des microscopes, ils découvrent plus précisément l'anatomie des abeilles.

Nous fabriquons nous-mêmes les cadres de ruches. Les élèves se familiarisent donc avec les outils utilisés par les apiculteurs et apprennent comment on les fabrique.

Nous vendons nos produits dans le lycée avant Noël et aussi au marché de Noël à Bad Höhenstadt.

Chaque 'année de l'abeille' il faut tout recommencer! La semaine dernière notre première tâche était de tout nettoyer et ranger dans et autour de la 'maison des abeilles' pour nous permettre de travailler sur les six colonies d'abeilles dont nous nous occupons actuellement.

Karin Hölzlwimmer

Das Wahlfach Bienenkunde am Maristengymnasium /.../ L'apiculture à Fürstenzell /.../ Bee-keeping in Fürstenzell
Das Wahlfach Bienenkunde am Maristengymnasium /.../ L'apiculture à Fürstenzell /.../ Bee-keeping in Fürstenzell

For seven years I have been in charge of the in-house apiary at the Maristengymnasium in Fürstenzell as part of the elective course in bee-keeping (years 5 to 12) and of the project seminar for Year 13 entitled 'Production and marketing of products from bees' as well as of the specially created wild flower garden. I am supported in this by my biology colleagues, Mrs Helgard Gillitzer and Mr Klaus Brunhuber. At the present time, 28 pupils from the various year groups are actively involved in the organisation of the course.

What is particularly outstanding is that in recent years three of our pupils have successfully represented the Landkreis (German equivalent of a county) at the International Meeting of Young Bee-keepers and have twice won the 'Vice World Champion Title' for Germany.

Several pupils on the elective course even have their own private bee colonies at home in their gardens, which they look after carefully under my supervision.

Sustainability is an important part of our course: bees cannot survive without a sufficient supply of nectar. Accordingly, some years ago we designed a beautiful wild flower garden under the expert supervision of Mrs Gillitzer.

As part of the course, the pupils gain theoretical knowledge of the history of bee-keeping and of the lives of bees. They also learn about botany in relation to bees, about who buys honey, and through microscopes discover more precisely the anatomy of bees.

We make the hive frames ourselves, so the pupils also become familiar with the tools used by bee-keepers and how they are manufactured.

We sell the products in school before Christmas, and also at the Christmas market in Bad Höhenstadt.

Every 'bee year', you have to start again! Last week, our first activity was to clean and tidy in and around the 'bee house', so that we can get to work on the six colonies that we currently have.

Karin Hölzlwimmer

Repost 0
Published by european-marist-education
commenter cet article
13 avril 2015 1 13 /04 /avril /2015 08:22
Inde 2014/2015 - Carnet de route de La Seyne à Pondichéry /.../ India 2014/2015 - Road map from La Seyne to Pondichery

Depuis notre premier séjour en 2012, le contact a été maintenu avec les anciens élèves de Pondichéry (Inde du Sud), les enseignants et la population locale. La venue des élèves du Lycée Français de Pondichéry a été annulée du fait d'un changement de direction à Pondichéry en 2013. N'ayant pas de retour de la nouvelle direction nous nous orientons vers des lycées indiens toujours à Pondichéry. Le lycée avec lequel nous rentrons en contact grâce à Mr Prédibane Siva, élu local, est l'école du Maruthi Higher Secondary School.

Le projet d'échange pour 2014/2015 concerne la classe de terminale ES de notre établissement même s'ils y travaillent et y réfléchissent dès la première notamment à travers les ateliers de pastorale. Cette série donne une approche différente du monde et permet surtout d'éveiller les consciences. On ne cherche pas à 'remplir les têtes mais à remplir les esprits'. On ne peut pas obliger un enfant à apprendre, mais on peut alors lui 'apprendre à aimer apprendre'.

Nous trouvons dans le BO une continuité de ce que nous avons entrepris autour des valeurs maristes:

'une compréhension du monde et une éducation citoyenne permettant aux élèves de prendre plus facilement des responsabilités, d'accéder à l'autonomie et de développer leur esprit d'initiative' (BO spécial n°4 29/04/2010).

Le voyage permet d'apprendre autrement dans un autre lieu avec une culture des codes différents. Le rapport à l'enseignement se trouve changé, le travail a lieu au niveau de la transdisciplinarité. Nous décentrons l'apprentissage du lieu de la classe, et nous leur permettons de se confronter à la réalité de la mondialisation. Les liens avec plusieurs matières sont évidents:

Au niveau des sciences économiques et sociales, de l'histoire/géographie, de la SVT, de la philosophie: la mondialisation et son impact (au programme en géographie: Mumbai, ville de mondialisation), le développement durable, observer la croissance économique et le dynamisme d'un pays comme l'Inde, l'approche de la religion et de sa diversité;

Au niveau des langues LV1 et LV2: apprendre à communiquer en anglais, prise de confiance dans un pays anglophone mais qui a une grande diversité de langues. Les élèves prennent rapidement conscience que les Indiens vivent et pratiquent une multitude de langues.

Au-delà du voyage ils peuvent témoigner des rencontres et des échanges avec une culture et des religions différentes.

'L'Inde est un pays tellement vivant et actif. Les gens sont accueillants avec les étrangers, ils sont pour la plupart ouverts à la découverte de notre culture. Ce furent des échanges très intenses, pleins d'émotion. Les paysages sont très jolis, tellement différents de notre cadre de vie très urbain. La conduite est impressionnante, invraisemblable même et tellement fun. C'est un voyage qui restera à jamais marqué dans nos mémoires.'

Alice

Inde 2014/2015 - Carnet de route de La Seyne à Pondichéry /.../ India 2014/2015 - Road map from La Seyne to Pondichery

Visite à l'école Maruthi Higher Secondary School, un récit commun de Clément, Capucine, Clara, Coralie, Quentin, Max, Inès, Juliette, Salomé, Paul et Noam.

'Accueil chaleureux, les élèves sont très polis, plus qu'en France, le directeur est très investi dans notre échange, il souhaite même nommer le nouveau bâtiment comme notre établissement scolaire.

Le directeur nous a fait le tour des classes. Une classe est bien équipée: la classe de math appliquée. Nous avons inauguré le nouveau bâtiment avec une prière hindouiste, on nous a posé un troisième oeil pour ouvrir nos chakras. Le cours d'anglais a pu commencer dans la joie et la bonne humeur, le professeur très sympa mais stressé, car c'était la première fois qu'il donnait un cours à des étrangers. Malgré son accent indien prononcé auquel nous n'étions pas habitués, le cours était très drôle et très animé, nous avons même eu droit à une séance photo avec lui!

L'après-midi, nous avons pu participer à un tournoi de foot pour les garçons, badminton et volley pour les filles. Le foot était bien malgré une forte chaleur. C'était une très bonne journée.'

Inde 2014/2015 - Carnet de route de La Seyne à Pondichéry /.../ India 2014/2015 - Road map from La Seyne to Pondichery

'Nous sommes parties ce matin pour l'école avec une récolte de jouets et d'affaires scolaires préparés quelque temps avant en France. Le directeur de l'école Monsieur Sattia avait organisé la distribution pour les classes du CP au CM2.

Ce moment nous a particulièrement plu car on ne s'attendait pas à voir autant de joie et de surprise exprimées par tous ces enfants. Ces derniers étaient autant heureux de recevoir les cadeaux que de nous rencontrer. Ils étaient très respectueux et polis envers nous. En arrivant, ils nous ont tous saluées et chanté une chanson. Ils étaient vêtus d'un uniforme qui nous paraissait strict et dont les couleurs correspondaient à leur niveau scolaire: vert, gris, bordeaux, bleu. On a eu un réel choc culturel lorsque l'une de nous a donné un stylo 4 couleurs à un petit et qu'il s'est mis à chercher la mine du stylo.

Un simple stylo, une simple trousse pas toujours toute neuve ou encore un simple cahier les a émerveillés. Leur joie était visible, ils avaient les yeux écarquillés. Nous ne sommes pas sûrs qu'il y aurait eu la même réaction si l'on donnait des stylos dans nos écoles françaises. Un stylo n'a pas la même valeur que la dernière console de jeux vidéos. Nous avons été autant surprises et ébahies de leurs réactions face à ces simples cadeaux qu'eux face à notre présence dans leur école.'

Le groupe de filles

Pour en savoir plus sur ce projet mené par l'Institution Ste Marie à La Seyne sur Mer depuis 3 ans (y compris le travail des élèves sur la diversité linguistique) cliquez sur le lien ci-dessous:

Inde 2014/2015 - Carnet de route de La Seyne à Pondichéry /.../ India 2014/2015 - Road map from La Seyne to Pondichery
Inde 2014/2015 - Carnet de route de La Seyne à Pondichéry /.../ India 2014/2015 - Road map from La Seyne to Pondichery

We have kept in touch with the former pupils, teachers, and the local popoulation in Pondichery (Southern India) ever since our first visit in 2012. The return visit by the pupils from the French school in Pondichery was cancelled after a change in manangement in Pondichery in 2013. Having no response from the new management, we have turned to Indian schools in Pondichery. Thanks to a local politician, Mr Predibane Siva, we have made contact with the Maruthi Higher Secondary School.

The exchange for 2014/2015 was for our Y13 'ES' students (Economics and social sciences), even if they had been working on it and thinking about it since Y12, particularly during tutorial time. This particular programme offers a different approach to the world and aims at awareness raising. The aim is not 'to fill the head but rather to fill the spirit'. You cannot make children learn, but you can 'teach them to love learning'.

The official bulletin of the French Department for Education provides a statement that is consistent with what we have undertaken in terms of Marist values:

'an understanding of the world and a civic education that enable pupils to become more responsible, to become more autonomous, and to develop their sense of initiative' (BO spécial n° 4 29/04/2010).

The exchange trip means learning in a different way, in a different place, and in a culture that is based on different codes. The student-teacher relationship is changed, and the work is on an interdisciplinary level. We move the locus of learning away from the classroom, and we enable the students to deal with the reality of globalisation. The links with several subjects are obvious:

For economics and social sciences, history, geography, earth and life sciences, philosophy: globalisation and its impact (in the geography syllabus: Mumbai, city of globalisation), sustainable development, the economic growth and dynamism of a country like India, the approach to religion and its diversity.

With regards languages: learning how to communicate in English, gaining confidence in a country where English is an official language but which is blessed with a great diversity of languages. The students soon realise that the Indians live with and speak a multitude of languages.

Beyond the trip itself they can bear witness to meetings and exchanges with a different culture and different religions.

'India is such a lively and active country. The people are so welcoming to foreigners, and for the most part they are open to discovering our culture. There were intense, emotional discussions. The landscapes are very pretty, so different from our very urban environment. The driving is impressive, sometimes incredible, and such fun. It's a trip that will remain forever in our memories.'

Alice

Inde 2014/2015 - Carnet de route de La Seyne à Pondichéry /.../ India 2014/2015 - Road map from La Seyne to Pondichery

A joint account of the visit to Maruthi Higher Secondary School by Clément, Capucine, Clara, Coralie, Quentin, Max, Inès, Juliette, Salomé, Paul and Noam.

'A warm welcome, the pupils are very polite, more so than in France, the headteacher is very committed to our exchange, he even wants to name the new building after our school.

The headteacher showed us around the classrooms. One of them is very well equipped: the applied maths class. We inaugurated the new building with a Hindu prayer, and we were given a 'third eye' in order to open our 'chakras'. The atmosphere in the English lesson was great. The teacher was very friendly but a bit stressed because it was the first time that he had taught foreigners. In spite of his very strong Indian accent that we were not used to, the lesson was very funny and very lively. We even got to take photos with him!

In the afternoon we took part in a football competition for the boys, badminton and volleyball for the girls. The football was good despite the great heat. It was a very good day.'

Inde 2014/2015 - Carnet de route de La Seyne à Pondichéry /.../ India 2014/2015 - Road map from La Seyne to Pondichery
Inde 2014/2015 - Carnet de route de La Seyne à Pondichéry /.../ India 2014/2015 - Road map from La Seyne to Pondichery

'This morning we set off for the school with a collection of toys and things for school that we had put together some time before in France. The headteacher of the school, Mr Sattia, had organised the distribution for years 2 to 6.

We particularly enjoyed this experience because we hadn't expected to see so much joy and surprise expressed by all the children. They were as pleased to receive the presents as to meet us. They were very respectful and polite towards us. When we arrived, they greeted us and sang us a song. They were all wearing a uniform, which seemed to us very strict, the colours of which corresponded to their school level: green, grey, burgundy, blue. We had a real culture shock when one of us gave a little boy a four coloured pen, and he started trying to find the ink cartridge.

A simple pen, a simple pencil case that was not necessarily brand new, or even a simple notebook delighted them. We are not sure there would have been the same reaction if we had given out pens in our French schools. A pen isn't worth the same as the latest video game console. We were as surprised and as taken aback by their reactions to these simple gifts as they were to our presence in their school.'

The girls' group

If you would like to know more about this project that the Institution Ste Marie in La Seyne sur Mer has been working on for three years (including the students' work on linguistic diversity) click on the link below:

Repost 0
Published by european-marist-education
commenter cet article
9 avril 2015 4 09 /04 /avril /2015 08:59

Le 3 mars 2015, nous avons eu la joie d'accueillir la commission provinciale de l'éducation mariste (Hubert Bonnet-Eymard sm, Bruno Chanel, Kevin Jennings, et Martin McAnaney sm) ainsi que Philippe Revello, proviseur adjoint du Cours Fénelon de Toulon. Donald Lillistone était excusé.

L'Aumônerie francophone de Londres se situe dans le quartier de South Kensington à côté du Lycée Charles de Gaulle et accueille des enfants et jeunes catholiques francophones depuis 1920.

Dans le cadre de l'Aumônerie, nous proposons aux jeunes de vivre une expérience d'Eglise à travers un enseignement religieux, une préparation aux sacrements, des temps forts et une éducation à la solidarité.

Pour accomplir cette mission de la paroisse de Notre Dame de France, des adultes s'engagent en devenant catéchistes et accompagnateurs. L'Aumônerie les soutient par la préparation commune des séances, un vaste programme de formations et une vie de prière partagée au sein de Notre Dame de France.

Une équipe d'aumônerie prend en charge l'animation de l'ensemble. Elle est composée de: Florence Blagburn, Isabell Gaulard, Damien Diouf sm, Pascal Boidin sm, Marie Rose Lengsau smsm et Anne Dassy. Nous nous retrouvons toutes les trois semaines pour travailler ensemble sur les nouveaux projets et faire le point sur les différentes situations à discuter en équipe.

Notre aumônerie à ce jour accueille 920 enfants du CE1 jusqu'à la terminale sur 8 centres dispersés dans Londres et tous rattachés à l'aumônerie.

Nous préparerons cette année 12 enfants en âge scolaire au baptême, 93 à la Première communion, 91 à la Profession de Foi et 80 à la confirmation. Nous sommes aidés dans cette merveilleuse tâche par une équipe formidable de 156 catéchistes et accompagnateurs bénévoles qui transmettent avec joie leur foi aux enfants.

La population des francophones établis à Londres change et grandit au fil des années. Nous nous préparons ainsi à l'ouverture d'un nouveau lycée français à Wembley à la rentrée 2015, le lycée Winston Churchill.

Pascal Boidin sm

L'Aumônerie francophone de Londres /.../ The French-speaking Chaplaincy in London

On the 3rd March 2015 we had the pleasure of welcoming the Marist Provincial Education Committee (Hubert Bonnet-Eymard sm, Bruno Chanel, Kevin Jennings, and Martin McAnaney sm) as well as Philippe Revello, deputy principal at the Cours Fénelon in Toulon. Donald Lillistone was unable to attend.

The French-speaking Chaplaincy in London is located next to the Lycée Charles de Gaulle in South Kensington and has been welcoming French-speaking Catholic children and young people since 1920.

Within our Chaplaincy provision we offer young people an experience of Church through religious education, preparation for the sacraments, special events and an education in solidarity.

The involvement of adults as catechists and mentors enables this mission within the parish of Notre Dame de France to be fulfilled. The Chaplaincy supports them through joint preparation of the sessions, a wide range of training programmes and a shared prayer life within Notre Dame de France.

A Chaplaincy Team is responsible for overall organisation. The Team members are: Florence Blagburn, Isabell Gaulard, Damien Diouf sm, Pascal Boidin sm, Marie Rose Lengsau smsm and Anne Dassy. We meet every three weeks in order to work together on new projects and to take stock of the different situations that we need to discuss as a team.

At the present time our Chaplaincy serves 920 children from Year 3 up to Year 13 in 8 centres dotted around London, all of which are linked to the Chaplaincy.

This year we shall prepare 12 school-aged children for Baptism, 93 for First Communion, 91 for the Profession of Faith, and 80 for Confirmation. We are assisted in this marvellous task by a wonderful team of 156 voluntary catechists and mentors who joyously communicate their faith to the children.

Over the years the French-speaking population in London has changed and grown. As a result, we are preparing for the opening, in September 2015, of a new French Lycée in Wembley, the Lycée Winston Churchill.

Pascal Boidin sm

Repost 0
Published by european-marist-education
commenter cet article

Bienvenue / Welcome

 

Bienvenue sur le blog des établissements maristes et des centres d'éducation non-formelle de la province d'Europe. Les nouvelles, les initiatives et les informations que vous communiquerez seront ainsi présentées à tous à l'intèrieur de la province d'Europe, dans un but de partage d'expériences et d'innovations...

N'hésitez donc pas à faire parvenir à Donald Lillistone (province d'Europe) vos articles, photos et autres vidéos que vous souhaiteriez partager....

 

Welcome to the blog of the European Marist schools and non formal educational centers.

News, initiatives and pieces of information that you communicate will thus be presented to everyone within the European Province, in order to share experiences and innovations....

So, don't hesitate to send to Donald Lillistone (European Province) your articles, pictures and other videos that you would like to share with others...