Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 07:03

497-1-.JPG

A l'approche des Jeux Olympiques et grâce au partenariat établi avec le Comité Départemental Olympique et Sportif du 95, une classe de 3ème de Notre-Dame de Bury a relevé le défi de l'Olympisme comme vecteur d'éducation. C'est une première en collège dans le Val d'Oise et un véritable challenge pour les élèves. 668-1-.JPG

 

Tout au long de l'année, dans différentes matières, les élèves ont abordé le thème de l'Olympisme. Trois journées festives ont rythmé l'année: les élèves ont mutualisé leurs talents, développé des compétences, pris des initiatives et des responsabilités dans différents domaines pour réussir des oeuvres communes: exposés, activités sportives en situation de handicap, accueil de Béatrice Hess (championne multi-médaillée aux Jeux Paralympiques en natation), guides touristiques pour une journée olympique londonienne, fabrication d'objets et préparation du sujet d'oral d'histoire des arts:

 

"Arts, espace, temps: En quoi la désignation d'une ville olympique contribue-t-elle au developpement de la création artistique?"

Ce grand projet s'est conclu par de véritables JO! Les 31 élèves de la classe de 3ème6 ont encadré les six classes de l'établissement (192 élèves) durant toute la journée.

MEMO0064-1-.JPG

Une journée où chacun était invité à donner le meilleur de lui-même!

P1130054-1-.JPG

Les  valeurs d'Excellence, d'Amitié et de Respect portées par l'Olympisme, ont été source d'engagement et d'ouverture pour chacun et ce projet, une formidable occasion de travailler en équipe!

 

D'après Anne-Thérèse Naudi (professeur principal de 3ème6)

  133-1-.JPG

 

As 2012 Olympic Games are approaching and thanks to a partnership with the Olympic Sports Departmental Committee in the 95 Department, a 4th Form class from Notre-Dame de Bury (near Paris) took up the challenge of Olympism as conveyor of education. It is the first time in a College of the Val d'Oise and a real challenge for the pupils.

All along the year, in different subjects, the pupils talked about Olympism. Three festive days gave rhythm to the year: students put their talents in common, developped skills, took initiatives and responsabilities in different fields to succeed in common undertakings: speeches, handisport activities, welcome of Béatrice Hess (a Paralympic Games multi-medallist  at  swimming), tourist guiding for one Olympic day in London, making things, and preparing an oral exam about "Arts, Space and Time: How can the choice of an Olympic town contribute to the development of artistic creation?"

 

454-1-.JPG 998-1-.JPG

 

This big project ended with real Olympic Games! The 31 pupils of the 4th6 class managed the six 1st Form classes of the College (192 pupils) all along the day.

A day where everybody was invited to give his own best!    

The values of Excellence, of Friendliness and of Respect born by Olympic Spirit  were source of commitment and of open-mindedness for everybody, and that project was a marvelous occasion to work with the others.  

 

From Anne-Thérèse Naudi (Headteacher in 4th6)

974-1-.JPG

Repost 0
Published by european-marist-education
commenter cet article
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 08:36

Metaplan-3.jpg

En Mai, un projet a été réalisé au sein de l'Institut San Giovanni Evangelista de Rome, conjointement avec des experts du Département des Sciences psychiatriques et de Médecine psychologique de l'Université "Sapienza": écouter les étidiants et en comprendre les problématiques. Tous les élèves des deux années supérieures ont participé à cette rencontre, selon la méthode "Metaplan".

Il a été demandé aux élèves de trouver une phrase-clé pour décrire les pensées des adolescents en matière de: Metaplan 1

  • Difficultés de la vie     
  • Richesses 
  • Désirs
  • Aide

Les difficultés qui ont été citées sont liées à l'école, au fait d'être accepté ou non par les autres, et à la famille, où les jeunes se plaignent d'un manque d'attention à ce qui fait leur vie. Un des besoins majeurs pour eux est d'être écouté et compris: c'est ce qu'ils demandent à l'adulte, du temps et pas des avis (excatement ce qu'ils trouvent auprès des autres jeunes).

Les plus âgés ont fait preuve d'une attitude ouverte et constructive et ont clairement fait part de leur difficultés: ne pas se sentir acceptés, être jugés par les adultes et avoir des difficultés à faire partager leurs propres émotions et leurs pensées.

L'aide qu'ils attendent des adultes est un soutien pour bâtir solidement leur avenir, une confiance et un dialogue qui leur fasse sentir qu'ils sont écoutés et compris.

Après les rencontres en groupes individuels, quelques uns des jeunes ont présenté à l'ensemble des élèves le résultat de leur travail: ce fut une expérience positive de partage, qui sera probabalement étendue aux autres classes.

D'après Paolo Gentili, Mara Lastretti, Maria Elena Cinti  

Metaplan 4 

In May, a project was set up in the Istituto San Giovanni Evangelista, together with experts from the Department of  Psychiatric Sciences and Psychological Medecine of the "Sapienza" University: this project was about listening to the students and understanding their problems. All the pupils of the last two years took part in that meeting, according to rthe "Metaplan" method.

The pupils were asked to find key-words to describe teenagers' thoughts about:

  • Life difficulties,
  • Wealth
  • Needs and desires
  • Help

The difficulties teeenagers evocated were about school, about their acceptance by the others, and about their families, where they suffer from a lack of attention about their livings. They first need to be listened to and understood: and that is what they are asking to adult people, time and no judgment (in fact what they find with other young people).

The oldest pupils showed an open and constructive attitude and said clearly what were their difficulties: not feeling themselves accepted, being judged by adult people, and having difficulties to share their own emotion and thoughts.

From adults, they are waiting for a support to build their future on strong basis, for confidence and dialogue to make them feel that they are heard and understood.

After meetings in individual groups, a group of young students presented the results of their work to the whole assembly: it was a positive experience of sharing, that willl probably be extended to all the classes.

Fom Paolo Gentili, Mara Lastretti, Maria Elena Cinti.     

 Metaplan 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by european-marist-education
commenter cet article
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 07:30

P1010104--cropped-.jpg

Nous sommes bénis de faire partie d'une grande famille mariste. C'est le constat de tous après le nouvel échange scolaire mis en place entre les français de Sainte-Marie Lyon, site de la Verpillière, et les espagnols du Colegio Champagnat de Salamanque.

Cette année, vingt-cinq élèves de troisième de chaque école ont pu passer deux semaines très appréciées ensemble: d'abord en Mars 2012, lors de l'accueil des Salamanquiens à la Verpillière, puis le mois suivant, au voyage retour en Espagne. Hormis les découvertes culturelles incontournables et un approfondissement linguistique remarquable, les élèves ont eu l'occasion de réfléchir sur nos fondateurs: les Pères maristes pour Sainte-Marie Lyon, les Frères maristes pour le Colegio Champagnat.

Grâce à la réussite de cet échange qui se poursuivra en 2012/2013, d'autres projets entre nos deux établissements verront le jour à la rentrée prochaine: deux semaines d'immersion (scolarisation "normale" dans l'établissement partenaire) pour quelques élèves de seconde; un blog sur le thème d'"Etre Mariste aujourd'hui" dans le cadre de l'enseignement religieux du niveau 3°.

Que notre partenariat puisse continuer à bénir élèves et professeurs!

Antony Schooling (Sainte Marie Lyon)

19-04-Ciudad-Rodrigo-08--cropped-.jpg 

We are truly blessed to be part of a big Marist family. This has been proved by the students exchange launched this year between a French school, Sainte-Marie Lyon (the La Verpillière campus), and a Spanish school, the Colegio Champagnat in Salamanca.

Twenty-five 4th Form students (fifteen years old) from each school thoroughly enjoyed the total of two weeks spent together, firstly in March 2012 when the Salamancans were hosted at La Verpillière, and then on the return trip to Salamanca the following month. Apart from benefitting from the wealth of culture and the wonderful chance to improve language skills, the students were also able to reflect on our different Marist founders: the Fathers for Sainte-Marie Lyon and the Brothers for the Colegio Champagnat.

Thanks to this highly successful exchange which will continue in 2012/2013, two other projects will be launched as soon as September 2012. Firstly, there will be a two-week immersion (studying like any other student in the partner school) for a few lucky 5th Form students. And secondly, a blog will be set up on the theme of "Being a Marist today" as part of the 4th Form Religious Education course.  

May this Franco-Spanish partnership continue to bless students and teachers alike!

Antony Schooling (Sainte-Marie Lyon)

18-04-Reception-a-la-Mairie-02.JPG 

Repost 0
Published by european-marist-education
commenter cet article
19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 12:08

100_0699-1-.jpg

Une nouveauté ! Retraite-Révision du Bac à la Neylière

25 élèves du lycée Ste Marie de Riom ont répondu à cette proposition, accompagnés par 5 professeurs, deux animateurs en pastorale et M.Cleyet-Merle, Chef d'établissement.

Un planning horaire de révisions trés serré avait été établi par les élèves eux mêmes; les enseignants étaient présents en accompagnement personnalisé.

Ils ont travaillé les mathématiques, la physique, la chimie, la philo, les SVT, la littérature...et durant les pauses, ce furent des rencontres informelles avec les pères maristes présents, avec Thérèse et Alphonse, et bien sûr, avec Soeur Christina sm...qui nous avait rendu visite.

Réflexions des jeunes bacheliers:

" En 6ème, on commence à La Neylière, c'est normal d'y retourner en Terminale, avant de quitter Sainte Marie!"

" J'ai découvert un lieu vivant, un lieu d'Eglise..." P1020002-1-.JPG

" De bons moments de convivialité et de travail où chacun a pu réviser à son rythme et à sa façon avec un soutien personnalisé..."

" Un très bon séjour qui nous a permis de consolider nos révisions, tous ensemble dans un cadre peu commun propice à une élévation spirituelle."    

Thérèse Bouttes, Adjointe en Pastorale

 

A new thing !  Going on retreat to revise for  A-Levels

25 pupils from Ste Marie Riom Secondary School answered yes to that proposal, with 5 teachers, two persons in charge of Pastoral Care and Mr Cleyet-Merle, the Principal.

A very tight time table was set up by the pupils themselves; the teachers were present through personalized accompanying programmes.

They worked mathematics, physics, chemistry, philosophy, sciences, literature...and during the breaks, there were unformal meetings with the Marist fathers living there, Thérèse and Alphonse, and of course Sister Christina sm...who visited us.

A few reflections from the young ones:

" In the 1st Form, you begin with la Neylière, it seems normal to go back there in the Sixth Form, before leaving Ste Marie Riom!"

"  I discovered a living place, a place of Church!"

" Good moments of friendliness and of work where everybody could revise on his own way and at his own rate with a personalized  help..."

" A very pleasant stay that enabled us to revise with friends in an uncommon place conducive to a spiritual elevation."  

 

From Thérèse Bouttes, Chaplain

Repost 0
Published by european-marist-education
commenter cet article
19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 06:57

IMG_0672-2-.JPG

Le vendredi 1° Juin, docteur, animateur sportif et anciens pensionnaires de l'hôpital René Sabran sont venus rencontrer les élèves de 1ère et Terminale ST2S (Sciences et Technologies de la Santé et du Social).

Le docteur Tournebise, chef du service de rééducation fonctionnelle à l'hôpital René Sabran de Giens est intervenu auprès des lycéens.

Les élèves de Première et Terminale ST2S ont assisté à sa conférence où ce dernier s'est adressé à eux en les positionnant comme les futurs professionnels du secteur sanitaire ou social qu'ils sont.

Le docteur intervient régulièrement dans les établissements scolaires dans le cadre de la prévention routière et des handicaps, mais ce jour-là, ses propos avaient pour objectif de présenter aux élèves la difficulté de l'annonce du handicap, ainsi que les contraintes d'adaptation et les nombreuses conséquences de cette situation.

Les élèves ont été d'autant plus captivés et motivés que l'après-midi s'est poursuivie par l'intevention de Thibault (l'animateur sportif de l'hôpital René Sabran), par les témoignages de Pascal Veillot (président de l'association Handibou) et par ceux de deux autres personnes en situation de handicap, tous mobilisés pour cette rencontre. IMG_0679-1-.JPG

A l'issue de cette conférence, nos élèves se sont confrontés aux sportifs et ce dans leurs conditions d'évolution...dans des fauteuils roulants amenés du centre hospitalier à cette occasion.

 

Carine Cresp (professeurs ST2S)

 

On Friday June 1st, Doctor Tournebise (Head of the Department in charge of the disabled), sports coach Thibault and former patients from the René Sabran Hospital in Giens, met with our Science and Technology of Health and Social Care fifth-year students.

Doctor Tournebise's conference was really appreciated as he positioned our students as true potential professiionals in the field of Health and Social care. Doctor Tournebise is used to addressing junior and senior students in the field of road safety and crashes, but on that day his aim was to speak about the difficulties in announcing a patient that he or she has to face the hardships of disablement.

The students were completely capticated and motivated all the more as in the afternoon, sports coach Thibault, Handibou Chairman Pascal Veillet and two disabled persons took also part in the debate.

At the end  of the conference, our students played a basketball match in wheelchairs against handicapped persons and realised how courageous their opponents were.

 

From Carine Cresp (Science and Technology of Health and Social Care teacher) 

 IMG_0686-1-.JPG

Repost 0
Published by european-marist-education
commenter cet article
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 13:22

Locandina_Tav_Rot.jpg

"L'école catholique: une ressource pour le pays"

A Rome, une collaboration vient d'être initiée entre l'Institut San Giovanni Evangelista et la paroisse Sainte Françoise Cabrini, dans le cadre des actions de relance de l'Institut San Giovanni Evangelista.

Pendant trois semaines, à la messe du dimanche, des enseignants, des parents et des élèves vont témoigner de ce qu'il vivent à San Giovanni Evangelista. Dans le cadre de cette initiative, il a été organisé le jeudi 7 juin, une table ronde sur le thème de "l'école catholique: une ressource pour le pays", ce qui a permis à des politiciens, des éducateurs et des responsables du Diocèse de Rome, de discuter de la richesse que représente pour la ville l'action éducative de l'enseignement catholique.  

Voici une synthèse des convictions qui ont émergé de ces débats:

"L'école catholique représente un ensemble de familles qui partagent un projet familial et social visant à enrichir le contexte éducatif là où ils vivent.Un tel projet éducatif ne peut se concevoir seul dans son coin, mais doit être partagé entre tous." L'école catholique peut et doit créer un vrai sens de la communauté pour une authentique citoyenneté" Cette école "est l'école des chrétiens: ils ont aujourd'hui un rôle décisif dans le projet éducatif et pédagogique". Au cours de la rencontre, il a été abordé le problème de la "discrimination dont sont victimes les parents des élèves de l'enseignement privé qui paient de lourds frais de scolarité sans obtenir de déduction fiscale alors qu'ils paient régulièrement les taxes pour soutenir l'école publique d'état".

D'après p. Agostino Piovesan sm 

Tavola_rotonda__01.jpg

 

"Catholic Schools: a ressource for the country"

In Rome, a collaboration has just been initiated between Istituto San Giovanni Evangelista and Santa Francesca Cabrini's Parish, within the context of boosting the Istituto San Giovanni Evangelista.

During three weeks, on Sunday mass, teachers, parents and students will give a testimony of their experience in San Giovanni Evangelista. Within the context of this initiative, a round table was organized on Thursday June 7th, on the theme of "Catholic Schools: a ressource for the country", and enabled politicians, educators and persons in charge of the Diocese of Rome, to debate about the wealth educative action of Catholic Schools means to the city.

Here is a synthesis of the most important conclusions of the debate:

 " Catholic Schools are composed of families who share a social and family project that makes Educational context get richer where they live. Such a project cannot be made by a single person but must be shared by everybody."  Catholic Education can and must build a real sense of community for a genuine citizenship". This is a "School for Christians: they have nowadays a decisive role in the Educational and Pedagogical project" During the meeting, people talked about the problem of the "discrimination against the families of Private Schools who pay heavy fees without having tax deduction when they regularly pay taxes to support State Schools".

From Fr Agostino Piovesan sm   

 Tavola_rotonda__02.jpg

 

Repost 0
Published by european-marist-education
commenter cet article
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 08:03

Deux groupes de jeunes se sont retrouvés et ont passé ensemble quelques jours, du 1 au 5 Juin derniers, dans une maison gérée par le p.Renzo Pasotti sm, à Passo Cereda dans les Dolomites. Ces jeunes venaient d'horizons différents, d'Italie (le Centro d'Aggregazione Giovanile de Brescia) et de France (l'Externat St Joseph de Toulon), d'établissements différents (un petit centre éducatif périscolaire et une grande structure scolaire), et avec des histoires personnelles tellement différentes...

Sans avoir d'autre programme que celui de se rencontrer, d'apprendre à se connaitre, 12 jeunes et 4 accompagnateurs ont découvert le vécu des uns et des autres: français, italiens, indiens, égyptiens, camerounais...(20% de la population de Brescia est constituée d'immigrés); Un moment fort de cette rencontre a été celui où 2 jeunes ont raconté comment, à 16 ans, ils ont quitté leur famille, leur pays dans l'espoir de trouver un meilleur futur dans un autre pays, et comment ils ont passé 10 jours sur une grande barque au milieu de la mer, avec un peu d'eau et sans vivre...Une expérience de "Boat people" trop souvent décrite par les médias, et qui a pris corps pour les jeunes  français... 

Une des grandes richesses de ce temps partagé a été d'apprendre aux jeunes à ne plus avoir peur de rencontrer l'autre, de communiquer avec lui, de l'écouter quand il vit différemment, quand il n'a pas la même couleur de peau, quand il n'est pas "pareil"...(l'un des jeunes de Brescia expliquait que, dans son pays, ce sont les morts que l'on amène à la montagne pour les ensevelir, que le fait d'aller à la montagne signifiait "aller vers la mort", et qu'il avait eu du mal à comprendre pourquoi la rencontre avait été organisée...dans la montagne des Dolomites!)

Eduquer est une entreprise difficile, mais il ne faut pas en oublier l'une des composantes fondamentales: c'est en prenant le temps de se rencontrer, de s'écouter, que l'on peut espérer se connaitre.

 D'après F. Faustino Ferrari (mariste)

foto gruppo cereda[1] 

Two groups of young people met and spent together a few days, from last June 1st to 5th, in a house managed by Fr Renzo Pasotti sm, in Paso Cereda in the Dolomites. These young boys and girls came from different backgrounds, from Italy (the "Centro d'Aggregazione Giovanile di Brescia) and from France (Externat St Joseph Toulon), from different Educational Establishments (a small extracurricular centre and a big school) and with so different personal histories...

Without any other programme but meeting the others, getting to know them, 12 young persons and 4 adults discovered the others' lives: French, Italian, Indian, Egyptian, Cameroonian young people...(20% of the population in Brescia is immigrant); A significant moment of that meeting was when 2 young boys explained how they left their homes and counrty when they were 16 years old to try to find a better future elsewhere, and how they spent 10 days on a small boat in the middle of the sea, with a little water and notihng to eat...A "Boat People" experience that we can see so often in the media and that became suddenly a true thing for the French listeners...

An very important thing in these shared days was to teach the teenagers not to be any more afraid of meeting the other, of communicating with him, of listening to him even if he has a different way of living, a different colour, if he is not "the same"...(A young by from Brescia explained that, in his country, mountains are reserved for burrying the dead ones, that going to the mountains means going to the death, and therefore, he said that he had difficulties to understand why the meeting was organized...in the Dolomite Mountains!)    

It is not easy to educate young people, but we mustn't forget one of the most important thing: it is when you take the time to meet the others, to listen to them, that you have a chance to know them.

 

From Br Faustino Ferrari (Marist Br) 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by european-marist-education
commenter cet article
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 07:06

100 0105   

29 élèves de 1ère du lycée St Vincent de Senlis sont allés sur lÎle de Wight du 18 au 24 Mars 2012 pour préparer une comédie musicale; voici leur témoignage.... 

"On a monté une comédie musicale à l'île de Wight!

C'est vrai, on n'y croyait pas trop mais si...on l'a fait!

Dans un cadre superbe...l'île est vraiment belle et on a eu en plus la chance d'avoir un temps magnifique, on a été pris en charge par Barbara et Alain Fléchais qui supervisent l'ensemble du projet. 100 0131

Dès le premier jour, on a passé des auditions et chacun s'est vu attribuer un rôle.

Chaque jour, on commençait par un échauffement "musclé" en musique avec Jayne. Puis, très vite on a appris les chansons, chorégraphies et textes avec Jayne, Dom et David.  

Un des meilleurs moments a été le matin même du spectacle, dans les loges du théâtre. Là, nous avons partagé le maquillage, le stress et les éclats de rire.

Cela a été une expérience inoubliable, un séjour "anglais intensif" qui a ravi notre professeur Mme Esquenet.

Merci à nos accompagnateurs, Mme Esquenet, M.Recoura, et M. Guillemont qui ont touours été présents pour nous soutenir et nous encourager." 

 

Le groupe "Ile de Wight"  (Lycée St Vincent de Senlis )

 

100_0150.JPG 100 0145

 

29 Fifth Form students from the Lycée St Vincent Senlis went to the Island of Wight from March 18th to March 24th, 2012, to create a musical:;here is their testimony:...

"We created a Musical  in the Island of Wight!

That's true, we couldn't believe it, but...we did!

In a marvelous place,...the island is really beautiful and we had the chance to have a lovely weather, we were supported by Barbara and Alain Fléchais who supervised the whole project.

On the first day, we had an audition and everybody was cast for a part.

Everyday, we began with musical strong warm-up exercises with Jayne. Then, very quickly we learnt the songs, the choreography,  and the texts with Jayne, Dom and David.

One of the best moments was on the morning of the show, in the theater dressing-rooms. There, we shared our make-up, our stress and roars. 

It was an unforgetable experience, an intensive English lesson that made our teacher Mrs Esquenet very happy.

Thanks to the adults who accompanied us, Mrs Esquenet, Mr Recoura and Mr Guillemont and who were always by our side to support and to cheer us. "

 

 From the "Ile de Wight" Group   (Lycée St Vincent in Senlis)  

 

 

Repost 0
Published by european-marist-education
commenter cet article
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 10:14

Giornata_della_memoria_02.jpg 

Le témoignage d'Alberto Sed, rescapé du camp de la mort d'Auchwitz-Birkenau...

Le 2 Févier 2012, au cours de la Journée de la Mémoire à l'Institut Saint Jean Evangéliste de Rome, Alberto Sed,  enseignant, est venu témoigner de ce qu'il a vécu à Auchwitz-Birkenau, pour ses amis perdus, pour sa famille, pour les jeunes d'aujourd'hui, afin qu'une des pages les plus tristes de l'histoire ne tombe pas dans l'oubli. Giornata_della_memoria_03.jpg

Alberto Sed a témoigné devant les jeunes des deux dernières années de lycée qui avaient préparé cette rencontre avec leurs professeurs. Il a parlé avec enthousiasme et conviction de son expérience dramatique, car il sait que "l'avenir ne se construit pas en effaçant le passé, mais en regardant les erreurs qu'il contient pour ne pas les refaire".

Les yeux des jeunes étaient remplis de curiosité, d'attention et de respect. 

Après les mots de M. Sed, quelques timides questions: 'Pouvons nous voir le tatouage avec votre numéro de détenu?" Alberto a montré un tatouage, fané par le temps: A-5491. Dans l'incrédulité, les jeunes ont défilé devant ce nombre, qui a mis sous leurs yeux une vérité jusque là seulement imaginée.

Après cette expérience, de plus en plus rare et précieuse, cette leçon d'histoire,  les jeunes sont repartis avec dans l'esprit cette leçon de vie qui contribuera, nous l'espérons, à en faire des hommes meilleurs.

 

D'après p. Agostino Piovesan sm

 Giornata_della_memoria_01.jpg

The testimony of Alberto Sed who survived Auchwitz-Birkenau death camp...

On February 2nd, 2012, during the "Commemoration Day" in Istituto San Giovanni Evangelista di Roma,  Alberto Sed, a teacher, gave testimony of what he lived when he was in Auchwitz-Birkenau, for his lost friends, for his family, for young people nowadays, so that we don't forget one of the sadest pages of our history.

Alberto Sed spoke for the young students of the Upper classes who prepared that meeting before with their teachers. He spoke of his dramatic experience with enthusiasm and conviction, for he knows that "you cannot build the future by erasing the past, but by watching at the mistakes you made not to do them once more".

The young ones' eyes were full of curiosity, attention and respect.

After Mr. Sed's words, a few shy questions: "Can we have a look at the tatoo with your prisoner number ?" Alberto showed his faded tatoo: A-5491. Incredulously, the students filed past this number that put under their eyes a truth they only imagined until then.

After such a more and more precious and rare experience, after that history course, the students went back home with that lesson of life in their mind that will probably make them better adults, as we hope so! 

From Fr Agostino Piovesan sm    

Repost 0
Published by european-marist-education
commenter cet article
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 08:09

24.jpg

La date était dans nos agendas,  nous avons préparé, nous avons annoncé, nous avons fêté, Pierre Chanel, Saint patron martyr de l'Océanie. Pour cet évènement, nous souhaitions réunir les 3 établissements scolaires: l'Institution Sainte Marie de la Seyne sur mer, l'Externat Saint Joseph d'Ollioules et le Cours Fénelon de Toulon, ainsi que tous les maristes, religieux et laïcs de l'aire toulonnaise. Nombreux sont venus pour célébrer cet évènement.

Samedi 12 Mai en fin d'après midi, notre chapelle ouvrait grand ses portes pour accueillir les familles et amis des élèves qui allaient recevoir le sacrement du baptême et de la première communion. Le père Provincial Hubert Bonnet-Eymard nous honorait de sa présence pour présider cette messe, entouré des membres de la communauté religieuse matiste en la personne des Pères, Soeurs maristes et Soeurs Missionnaires de la Société de Marie.

La présentation de Monsieur Jacques Bouteille, chef d'établissment de Sainte Marie, nous rappelait le thème de notre année "Donne-moi ta liberté" avec la figure de Saint Pierre Chanel, exemple d'une mission dans une vie donnée aux autres; suivait une célébration très recueillie, riche en couleurs et en chants.

La soirée s'est poursuivie autour d'un repas des îles très convivial, animé par les chants et danses d'élèves et de professeurs: quelle belle fête, avec toute la famille mariste!

 

Jocelyne Blonce, Brigitte Chaignon, p. Luigi Savoldelli sm

40.jpg   127

The date was in our diaries, we prepared, announced, celebrated Saint Peter Chanel, martyr patron Saint of Oceania. For that event, we wished to gather the three Educational Establishments: Institution Sainte Marie la Seyne sur Mer, Externat Saint Joseph Ollioules, and Cours Fénelon Toulon,  and also all the Marist religious and lay persons around Toulon. A lot of people came to celebrate the event.

On Saturday May 12th at the end of the afternoon, our Chapel opened widely its doors to welcome the families and friends of the pupils who were going to be baptized and to make their first communion. Provincial Father Hubert Bonnet-Eymard honoured us with his presence as the main concelebrant of the mass; he was surrounded by members of the Marist Community, Fathers, Marist Sisters and Missionary Sisters of the Society of Mary. 

The introduction made by Mr Jacques Bouteille, the Principal of Sainte Marie, reminded us our yearly theme "Give me your freedom", with the figure of Saint Peter Chanel, an example of a mission in a life given to the others; After that we had a very meditative celebration with many colours and songs.

The evening went on with a very friendly and exotic diner, with songs and dances by pupils and teachers: a marvelous party, with the whole Marist Family!  

From Jocelyne Blonce, Brigitte Chaignon, Fr Luigi Savoldelli sm

 

117.jpg   201

 

Repost 0
Published by european-marist-education
commenter cet article

Bienvenue / Welcome

 

Bienvenue sur le blog des établissements maristes et des centres d'éducation non-formelle de la province d'Europe. Les nouvelles, les initiatives et les informations que vous communiquerez seront ainsi présentées à tous à l'intèrieur de la province d'Europe, dans un but de partage d'expériences et d'innovations...

N'hésitez donc pas à faire parvenir à Donald Lillistone (province d'Europe) vos articles, photos et autres vidéos que vous souhaiteriez partager....

 

Welcome to the blog of the European Marist schools and non formal educational centers.

News, initiatives and pieces of information that you communicate will thus be presented to everyone within the European Province, in order to share experiences and innovations....

So, don't hesitate to send to Donald Lillistone (European Province) your articles, pictures and other videos that you would like to share with others...